Ce site a ete construit avec Site Build It! v2.0 - Moi, et milles autres membres travaillent a la maison grace a SBI!

Site Build It!


Le contenu de ce site est protege par Copyscape. Ce n'est pas permis de copier le contenu sans permission ecrite de l'auteur. Cliquez le logo ci-dessous pour des explications detaillees.

Protected by Copyscape Online Plagiarism Software

Stévia et la FDA : amis ou ennemis?

Il y a matière à spéculer lorsqu'on évoque les relations tumultueuses entre la stévia et la FDA. Dans les années 80, la FDA sortait d'une période difficile alors qu'elle venait d'approuver la commercialisation de l'aspartame comme substitut du sucre, et qu'elle devait alors trouver un moyen de garder la stévia hors du marché.

 

Après tout, la stévia est 100% naturelle, ne contient aucune calorie et possède un IG de zéro. Le principal problème avec n'importe quel subtitut naturel du sucre réside dans leur potentiel commercial : il n'est pas possible de les déposer (à moins de les mélanger avec un produit artificiel, mettre un nom dessus et le faire déposer - nous reviendrons sur ce point plus tard). En sachant cela, un produit comme la stévia, entièrement naturel signifierait une perte de profits énorme dès que son existence serait découverte.

Inévitablement ce que l'on qualifiera de chasse aux sorcières nationale fût mise en place : la FDA publia des rapports d'études douteux sur la stévia (certaines d'entre elles commanditées par les sociétés productrices d' aspartame), présentant l'édulcorant comme nuisible pour la santé et répandant des rumeurs comme quoi la stévia provoquerait le cancer et la stérilité chez les rats. Ces allégations à propos de la stévia seront démenties par la suite. Une interdiction d'importation fût mise en place et de grandes quantités de plantes furent détruites aux frontières.

stevia and the fda Le mouvement anti stévia atteint son apogée en 1998 lorsque la FDA ordonna à la société Stevita basée au Texas et dirigée par Mr. Oscar Rodes, de détruire ses publications sur l'historique de la plante et les preuves de son côté inoffensif, ainsi que les livres de cuisine faisant la promotion de la stévia à travers différentes recettes. La FDA prétendit que le fait de distribuer les livres enfreignait l'interdiction apposée sur la stévia et donc la loi. Lorsque les médias furent avertis, la FDA fût littéralement bombardée de questions et de plaintes, et ils dûrent finalement s'incliner. Les ouvrages ne fûrent pas détruits, mais Mr. Rodes dût retirer toute indication de ses produits suggérant l'utilisation de stévia  pure pour agrémenter la nourriture. Quand aux livres, leurs couvertures fûrent estampillées par la FDA, ne pouvant ainsi plus être vendus - ce procédé ne rentrant pas dans les attributions de la FDA...

 Jusqu'en 2008, la FDA apposa un label de conformité pour l'extrait de rébaudioside A (portant chimiquement modifié) comme complément diététique, mais par contre catalogua la stévia pure comme additif alimentaire à risque... Vous me suivez toujours? Comme toujours, le lobbying et les pressions des grosses sociétés ont influencé le vote. Et cette fois, en faveur de la stévia. Fin 2008, les dirigeants de Coca Cola (avec le Truvia) et de Pepsi (avec PureVia) ont dû se dire : "Comme on ne peut pas les battre, marchons avec eux!". 

 

Les dangers de l'aspartame ne sont plus un secret pour personne, et bien que le "diet coke" représente touours une grosse part du marché, les deux sociétés ont vu en la stévia un potentiel de croissance conséquent. Ils ont fait pression sur la FDA afin de permettre la production de nouveaux produits contenant de la stévia chimiquement modifiée - rappelez-vous que les produits naturels ne peuvent pas être déposés en tant que tels. La FDA a finalement accordé  à la stévia son statut de GRAS (Generally Recognized As Safe).

 

Lorsque vous lirez ces lignes, Coca Cola et Pepsi seront sur le point de développer une nouvelle ligne de produits, mais la plupart des défenseurs de la stévia sont pour le moins sceptiques. Ils savent que la stévia pure est sans danger, mais qu'en est-il lorsqu'elle est modifiée avec des composants chimiques? Peut-on faire confiance à ces magnats lorsque notre santé et notre sécurité sont mises en jeu? Ou bien faire du profit est-il juste leur priorité numéro 1? Le truvia étant un produit relativement récent, aucune étude indépendante n'a malheureusement vu le jour. A ce jour, nous devons juste attendre que le temps fasse ses preuves...






Retour aux Dangers de la stévia
Retour à la page d'accueil Stévia